La Volaille de Bresse

Publié le 29/12/2017 par Chef de Rubrique Geneviève Guihard
La Volaille de Bresse. La Haute-Couture de la volaille
Elle est née en Bresse, dans le gourmand département de l’Ain et a déjà une longue histoire à raconter.
Cette Reine des basses-cours est un produit exceptionnellement fin et gourmet.
Poulets, poulardes, chapons de Bresse bénéficient de conditions d’élevage hors norme. Chaque volatile profite d’un espace personnel de 10 m2 pour s’ébattre. Sa nourriture ? Vers de terre, insectes, larves de sa prairie où elle galope comme une sportive. Maïs et blé cultivés sur la zone AOC de la Bresse en complément. Elle s’engraisse en finale avec du lait et céréales locales en « épinette », cage en bois, au chaud, sorte de « repos du guerrier » bien mérité.
C’est la seule volaille AOC/AOP au monde. Cet honneur lui a été accordée en 1957 par le Président de la République René Coty « himself » il y a …60 ans.
Véritable patriote par ses couleurs : bleu pour les pattes, blanc pour le plumage, rouge pour la crête ! C’est une Star mondiale.
Les « Glorieuses de Bresse » : Un prestigieux Concours de beauté
Et un spectacle !

Elles ont belle allure, ces dodues volailles « roulées » dans leur maillot en lin « cousu main ». Car cette volaille bressanne a le luxe d’avoir son propre concours. Chaque année à l’approche des fêtes, les éleveurs présentent leurs plus beaux chapons, poulardes, dindes emmaillotés et massés.
L’emmaillotage ? Etape fondamentale : il maintient la fraicheur du produit et fait circuler le gras dans les chairs.
Quatre sites proches des élevages, concourent. Bourg-en Bresse dans l’Ain, Louhans, Montrevel-en-Bresse, Pont de Vaux en Saône & Loire.
Dès potron-minet, les éleveurs s’affairent avant le passage du jury.
Les acheteurs guettent les volailles afin d’être les premiers servis.
Le Grand Prix d’Honneur est récompensé d’un vase en porcelaine de la Manufacture de Sèvres offert par le Président de la République. Le chapon offert autrefois à Napoléon III, a été l’occasion d’instituer ce rituel indéfectible.
Le précieux vase sera installé dans le poulailler pour honorer ces chouchoutés volatiles.
Voyage gourmet dans les assiettes
La volaille de Bresse ? Son goût est celui d’un parfum brioché. Rehaussé par le Beurre et la Crème de Bresse, en AOC depuis 2012, la chair ferme donne son moelleux à toutes les recettes. La goûteuse crème bressanne crée le liant onctueux dans les sauces.
Où la déguster ? A Bourg-en-Bresse dans sa capitale, au Restaurant Mets & Vins chez Stéphane Prévalet. Elle sera délicieusement cuite sur un lit de foin. On peut aussi la déguster à Vonnas…avec faste et prestige…
Zoom sur un monument de la gastronomie française
A Vonnas, à quelques encablures de Bourg-en-Bresse, le Village Blanc est une institution. 30 bâtiments du village rachetés par la dynastie Blanc pour y fonder un empire de l’Art de Vivre. Modeste limonadier au départ, l’ancêtre Blanc s’est fait connaître par les Mères, cuisinières talentueuses. L’emblématique recette de la Mère Blanc, poulet de Bresse à la crème généreuse, accompagné de crêpes vonnassiennes, est toujours un Must !
Georges Blanc, Chef triplement étoilé, héritier d’une lignée de cuisinières renommées, a respecté le style rustique de « l’Ancienne Auberge ». Le menu est un enchantement. On peut aussi réserver une table au fameux restaurant gastronomique qui a reçu toutes les célébrités du monde.
Geneviève Guihard
Tout savoir sur cette luxueuse volaille :

Comité Interprofessionnel de la Volaille de Bresse. CIVB.
civb@wanadoo.fr
Tel : 03 85 75 10 07
www.pouletdebresse.fr
www.glorieusesdebresse.com
Restaurant « Mets & Vins »
9/11 rue de la République à Bourg-en-Bresse
Tel : 04 74 45 20 78
www.restaurant-metsetvins.com
Georges Blanc Parc & Spa
reservation@georgesblanc.com
Tel : 04 74 50 90 90

Publié dans News | Commentaires fermés

Diala Younes Lavenu à la tête de l’association des oenologues

Infosvin le 27/12/2017
Nous relayons avec plaisir l’information suivante:
Une femme à la tête de l’association des oenologues

L’association des œnologues de Bordeaux a élu sa nouvelle présidente le 12 décembre. Pour la première fois, c’est une femme qui prend la tête.
Diala Younes Lavenu vient d’être élue à la tête de l’association des œnologues de Bordeaux. C’est la première femme à endosser cette mission depuis la création de l’association. Libanaise, diplômée de l’Ecole supérieure d’ingénieurie, d’agronomie méditerranéenne de l’Université de Saint-Joseph (Liban), Diala Younes Lavenu a fait ses classes au sein de l’équipe technique du Château Kefraya, dont elle devient la directrice technique. Elle quitte ses fonctions en 2006 avec une idée en tête : obtenir le diplôme d’œnologue. Pour cela, elle s’installe à Bordeaux et est diplômée en 2008.
Un objectif : l’ouverture
Excerçant aujourd’hui dans le monde de la tonnellerie, Diala Younes Lavenu place sa présidence sous trois axes : ouverture, dynamisme et intergénération. Elle souhaite notamment engager des actions pour attirer les jeunes diplômés. Elle compte également renforcer les liens entre les œnologues adhérents et non adhérent. « Ce serait bien que les œnologues non adhérents se joignent à nous sur certains évènements »  explique celle qui veut également développer le rayonnement international de l’association et sa notoriété. Il ne fait nul doute que la finesse de Diala Younes Lavenu, son éloquence, son charisme mais aussi sa culture internationale seront des atouts pour atteindre ces objectifs.

Publié dans News | Commentaires fermés

Fromages de Chêvres

Publié le 26/12/2017 par Chef de Rubrique Geneviève Guihard
Les Fromages de Chèvres font leur show…
Ils trônent sur les plus beaux plateaux de fromages de fête et font voyager délicieusement les papilles.
Les merveilleux fromages de chèvres sont en voyage à Paris pour une soirée de dégustation inoubliable.
On déguste d’abord le lait cru de chèvre, ensuite on apprend à découper ces délicats fromages avec le couteau spécifique, fil à beurre, mandoline. Pas évident avec la Pyramide de chèvre la Tomme de Chèvre, le Palet de chèvre mais aussi avec le tout petit Chevrotin en AOP. Plus aisé avec le Selles/ Cher du Val de Loire en AOP et la Bûche de chèvre qui se détaille aisément en rondelles.
Ensuite on les goûte sur une tartine arrosée d’un filet d’huile olive ou après les avoir cuisinés simplement. Toutes les cuisines du monde s’y retrouvent et ces fromages de chèvres les subliment.
Mon péché mignon ? Les « empanadas » à la Tomme de chèvre en bouchées surprises. Elles vous transportent en Amérique latine ou sur des îles lointaines.
Autre péché mignon ? Le yaourt 100% lait de chèvre, domaine Moret à Tancrou en Seine & Marne.
Que boire en accompagnement ?
Champagne s’il vous plaît ! Un Champagne de Vigneron, à dominante de Chardonnay, sans hésiter. Le coté lactique du fromage se marie bien avec le coté beurré du Chardonnay. www.champagnesdevignerons.com

L’Anicap, Association Nationale Interprofessionnelle Caprine
Elle représente depuis 1983 l’ensemble des producteurs et transformateurs français de lait de chèvre. Anicap œuvre pour la reconnaissance de ces fromages en AOC et AOP. Et cette labellisation déjà acquise pour certains d’entre eux, n’est aucunement usurpée.
Geneviève Guihard
www.fromagesdechevre.com

Publié dans News | Commentaires fermés

24 ème édition du Concours des Ligers

Infosvin le 22/12/2017
Nous relayons avec plaisir l’information suivante:
4ème édition du Concours des Ligers
Les meilleurs Vins de Loire récompensés à Angers

Depuis 1995, le Concours des Ligers, organisé conjointement par l’Union des œnologues du Val de Loire, Interloire et Angers Expo Congrès, donne le coup d’envoi du Salon des Vins de Loire. Ouvert à l’ensemble des vins du Val de Loire, produits ou commercialisés par les viticulteurs, les caves coopératives et les négociants, ce concours est une véritable vitrine de la production ligérienne.
Les récompenses (Ligers d’Or, d’Argent et de Bronze) sont attribuées par des jurys composés de professionnels et d’amateurs éclairés et présidés par un œnologue, selon un protocole de dégustation rigoureux. De cette manière, chaque vin primé est médaillé et bénéficie d’un commentaire précis et détaillé. La médaille « Ligers », estampillée sur les cuvées lauréates, offre une garantie au consommateur et le guide dans ses choix d’achat.
Rétrospective 2017
L’édition 2017 du Concours des Ligers a mis en compétition 2080 vins représentant toute la diversité des terroirs et des appellations de la Loire, de Clermont Ferrand à Nantes. Au total, 639 échantillons ont été primés, dont 149 Ligers d’Or, 242 Ligers d’Argent et 248 Ligers de Bronze.
Édition 2018
INSCRIPTION 2018
Les inscriptions sont ouvertes depuis le 11 décembre et se clôtureront le 20 janvier 2018 !
DÉGUSTATION DIMANCHE 4 FÉVRIER
La dégustation du Concours des Ligers 2018 se déroulera le dimanche 4 février, la veille du Salon des Vins de Loire, qui ouvrira ses portes pour deux jours.
ET TOUJOURS …
Le « Palais des Ligers », situé au cœur du Salon des Vins de Loire, permet aux visiteurs de découvrir et de déguster les Ligers d’Or, des exposants fraîchement primés.
Le palmarès des viticulteurs primés sera disponible sur fond d’une carte de France permettant ainsi d’identifier directement la localité du vignoble. Celle-ci sera mise en ligne sur http://www.concoursdesligers. fr/, site régulièrement mis à jour et optimisé afin de faciliter les visites des professionnels et du grand public.
Contact presse- Agence OXYGEN- Pierrick Pichot  tél  06 86 68 88 81

Publié dans News | Commentaires fermés

Parmesan et Champagne , un mariage d’amour

Publié le 22/12/2017 par Chef de Rubrique Geneviève Guihard
Parmesan et Champagne, un mariage d’amour
Il s’agit bien sûr du véritable Parmegiano Reggiano, le seul, l’unique.
Fromage au lait cru, sans pasteurisation, sans additifs, sans conservateurs, il est riche en éléments nutritifs et recommandé pour la santé.
Etonnant fromage qui permet des accords majeurs, multiples, et offre au gourmet des univers sensoriels variés et même spectaculaires.
Un peu d’histoire de terroir
Il est conçu et fabriqué uniquement en Italie, en Emilie Romagne et au sud de la Lombardie. Sa production artisanale nécessite 14 litres de lait pour produire 1 kilo de Parmesan. Grâce au savoir-faire ancestral et artisanal des maitres-fromagers.
Le lait de très haute qualité est issu de races bovines sélectionnées, alimentées en fourrages secs et d’herbes fraîches indigènes.
Le Parmesan nécessite un affinage minimum de 12 mois avant d’être commercialisé. C’est une obligation du strict cahier des charges.
Une dégustation de ces merveilleux produits organisée par le Consortium du Parmesan, aux Caves Legrand à Paris, animée par la sommelière-œnologue Vinny Mazzara, restera dans les annales.
A produit d’exception, accords d’exception
Avec un emblématique vin de Champagne, un divin Porto, ou Xérès, le Parmesan est sublimé en saveurs.
18 mois d’âge. Le Parmesan est encore jeune, lactique et crémeux. Un Chardonnay aux arômes de fleurs blanches lui conviendra.
24 mois d’âge. Il a trouvé son expression mature. Le discret salé s’est renforcé légèrement au fur et à mesure de l’affinage. Un Champagne Tarlant, vallée de la Marne, Cuvée Zéro, brut nature, est son parfait accompagnant. Un vrai travail d’artisan-vigneron.
36 mois d’âge. Eclatante couleur jaune ambrée. La persistance en bouche est remarquable. Notes de fruits secs et d’épices qui étonnent le dégustateur. Un Champagne Jacquesson et ses Cuvées de légende, dans la série des « 700 », par exemple la « 740 », l’une des plus abouties.
60 mois d’âge. Le Must. La pâte est friable et granuleuse. Signature d’un chef d’œuvre. Cet œuvre d’art est issu des meilleures meules. Notes douces et salées en complète harmonie. La saveur Umami n’est pas loin.
Un Champagne Taittinger, Cuvée Comtes de Champagne, semble être l’accord parfait avec ce grand Parmesan.
Geneviève Guihard
www.parmigianoreggiano.com

Publié dans News | Commentaires fermés