L’Appellation Gigondas cinquantaire

Infosvin le 15/01/2021
Nous relayons avec plaisir l’information suivante :

L’Appellation Gigondas cinquantenaire

L’appellation Gigondas fête ses 50 ans. C’est en effet avec le décret du 6 janvier 1971 que les vins ont obtenu le statut de Cru des Côtes du Rhône.

Si les raisons de se réjouir ne sont pas nombreuses par les temps qui courent, les vignerons et les négociants de Gigondas sont résolus à célébrer cet anniversaire dans la joie et la bonne humeur. Ils et elles sont bien décidés à faire honneur à l’étymologie du nom du village, le seul qu’on lui connaisse, qui viendrait du latin Jocunditas, « l’allégresse ». D’aucuns considèrent d’ailleurs que la félicité ressentie par les légionnaires romains ne serait pas sans lien avec le précieux nectar déjà produit sur place. Car la culture de la vigne est ici attestée depuis l’Antiquité. Les vins de Gigondas s’inscrivent donc dans une histoire bien plus longue que ces cinquante dernières années. L’obtention de l’AOC a officialisé une reconnaissance déjà ancienne et le cahier des charges a légalisé des traditions et des règlementations pluriséculaires.
En 2021, professionnels et amateurs sont invités à participer aux nombreuses festivités qui émailleront l’année. Certaines sont des rendez-vous annuels, d’autres ont été conçues spécialement pour ce millésime exceptionnel.
Les arts ont été conviés au banquet. Et c’est peu dire que ces hôtes de marque ont leur rond de serviette à Gigondas. Fondé en1994, le Cheminement des Sculptures donnera à voir, à partir du 15 mars, des œuvres sculpturales d’artistes contemporains dans le haut du village.
Du 13 juillet au 31 août, une exposition inédite de photographies mettra en lumière les personnalités de Gigondas qui ont marqué l’histoire de l’appellation et de la commune. L’art de la dégustation présidera les agapes. Et, en la matière, il y en aura pour tout le monde, vignerons, sommeliers, œnologues, journalistes, passionnés, néophytes curieux, petits et grands. Pour le grand public, Gigondas sur Table (le 19 juillet) et l’atelier sensoriel (du 6 juillet au 31 août) sont devenus des immanquables de l’été.

A Gigondas, le respect des traditions n’empêche pas les idées neuves et on y est à l’écoute des progrès de la science. Souffler les 50 bougies, c’est l’occasion de se réjouir des progrès accomplis mais aussi — et surtout — de se tourner vers l’avenir, de réfléchir et d’anticiper les défis de demain. Pour nous y aider, se réuniront aux Hospices du village des experts reconnus dans leur domaine. Les agronomes Lydia et Claude Bourguignon et l’« oeno-géologue » Georges Truc d’une part, le chercheur en neurosciences Gabriel Lepousez et le Meilleur Sommelier d’Europe Franck Thomas d’autre part, animeront deux conférences ouvertes à toutes et tous lundi 12 juillet. Ils présenteront leurs réflexions passionnantes et parfois hors des sentiers battus.

Faire marcher son cerveau n’empêche pas d’avoir du cœur et deux évènements caritatifs permettront de récolter des fonds qui seront reversés à des associations : un match de rugby avec la participation d’anciens joueurs internationaux suivi d’une vente aux enchères de vins de Gigondas le 12 juin et un concert le 4 juillet.

Il ne s’agit que d’un aperçu des manifestations qui seront proposées tout au long de cette année anniversaire. Pour être sûr de ne rien rater, consultez sur le site https://www.gigondasvin.com/agenda/ le programme détaillé des réjouissances.

Contact AOC Gigondas : Deborah Perrin Tel. : +33 (0)4 90 37 79 60 – promotion@gigondas-vin.com

Publié dans News | Laisser un commentaire

Portraits de 3 vignerons remarquables , Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes ! ( fin )

Infosvin le 15/01/2021
Nous relayons avec plaisir l’information suivante :

Cap sur 2021 !
Sur la Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes,
portraits de 3 vignerons remarquables qui parient sur l’avenir !

Secoués de plein fouet par la crise du Covid-19, les vignerons et vigneronnes des Graves et Sauternes font tous preuve d’imagination pour s’adapter et rebondir positivement. Ils se sont investis durant cette période pour faire face à la baisse des exportations, au ralentissement de l’activité touristique, et ont poursuivi leur développement en améliorant leurs pratiques et leurs offres touristiques au château !
Ici, ce sont les histoires de rencontres et de partage qui façonnent ces aventures singulières, comme la création d’un café d’exception affiné dans des fûts de Sauternes, l’investissement d’une vie dans le rachat de 40 ha en Graves et le dynamisme d’une jeune vigneronne qui structure avec pep’s son offre oenotouristique.
En route au cœur des appellations Sauternes & Barsac, Graves et Pessac-Léognan à la rencontre de 3 vignerons qui ne lâchent rien pour le plus grand bonheur des visiteurs !

La jeune énergique (AOC Pessac-Léognan et Graves)
Léa Rodrigues-Lalande à seulement 29 ans, co-gérante dynamique des Domaines Rodrigues-Lalande d’appellations Graves et Pessac-Léognan, a plus d’une flèche à son arc. Cet été 2021, elle proposera notamment aux visiteurs des rendez-vous “dégustations viti” en toute convivialité !
Jeune, créative et visionnaire, Léa a toutes les qualités pour apporter un coup de frais au vignoble. En 2014, après des études en économie, en comptabilité et en viticulture – œnologie, Léa a 23 ans et devient co-gérante, au côté de son père, des Domaines Rodrigues-Lalande qui regroupent les 4 propriétés familiales. Vins blancs et rouges de Graves et de Pessac-Léognan y sont produits, et bonne nouvelle ils sont en pleine élaboration d’un nouveau rosé très clair et élégant au Château Pont Saint-Martin ! Léa, toujours très active, souhaite redoubler d’efforts pour 2021 ! Elle lance cet été, tous les mercredis et jeudis en fin de journée, « les dégustations viti”. Une occasion idéale pour les voyageurs de découvrir les vins de Graves et de Pessac-Léognan de manière décomplexée en revenant du Bassin d’Arcachon, par exemple. Et pourquoi pas prolonger le moment en s’installant sur les tables hautes pour partager quelques tapas dans un esprit bodega…bref ambiance décontractée et estivale garantie !
Identifiée comme La “viticultrice-décoratrice”, elle s’investit aussi avec sa mère dans le développement de l’offre oenotouristique du Château Pont Saint-Martin. Offrant ainsi aux voyageurs un séjour agréable dans de somptueuses chambres d’hôtes décorées dans un style unique et très tendance, dont elles seules ont le secret.
Et comme Léa et sa famille ne s’arrêtent jamais, ils prévoient d’acquérir une propriété au Portugal. Un véritable retour aux sources pour cette famille d’origine ibérique! Léa Rodrigues-Lalande débute une nouvelle année qui s’annonce pleine de pep’s toujours à l’écoute des envies des visiteurs !
Pour plus d’infos : Domaines Rodrigues-Lalande

Contact presse- Agence Oxygen- Ségolène DUBAIN  tél : 06 88 43 61 10

Publié dans News | Laisser un commentaire

Portraits de 3 vignerons remarquables , Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes ! ( à suivre )

Infosvin le 14/01/2021
Nous relayons avec plaisir l’information suivante :

Cap sur 2021 !
Sur la Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes, portraits de 3 vignerons remarquables qui parient sur l’avenir !

Secoués de plein fouet par la crise du Covid-19, les vignerons et vigneronnes des Graves et Sauternes font tous preuve d’imagination pour s’adapter et rebondir positivement. Ils se sont investis durant cette période pour faire face à la baisse des exportations, au ralentissement de l’activité touristique, et ont poursuivi leur développement en améliorant leurs pratiques et leurs offres touristiques au château !
Ici, ce sont les histoires de rencontres et de partage qui façonnent ces aventures singulières, comme la création d’un café d’exception affiné dans des fûts de Sauternes, l’investissement d’une vie dans le rachat de 40 ha en Graves et le dynamisme d’une jeune vigneronne qui structure avec pep’s son offre oenotouristique.
En route au cœur des appellations Sauternes & Barsac, Graves et Pessac-Léognan à la rencontre de 3 vignerons qui ne lâchent rien pour le plus grand bonheur des visiteurs !

Le vigneron entrepreneur courageux  (AOC Graves)
Patrick Daubas, propriétaire des 24 ha du Château Tour Bicheau, au cœur de l’appellation des Graves, rachète 40 ha du vignoble d’un ami voisin. Son souhait, convertir l’ensemble en agriculture biologique !
Face à la crise, Patrick Daubas se relève les manches. Entrepreneur dans l’âme, actif et ambitieux, dans un contexte économique incertain, il se lance un pari audacieux pour 2021, en rachetant à un ami très proche de la famille le Château Jean Gervais. Cette nouvelle acquisition de 40 ha de Graves qui se situe à côté de son exploitation le propulse propriétaire de 64 ha. Ce passionné se lance courageusement dans ce projet prometteur qui implique des changements considérables à tous les niveaux de l’entreprise. Fidèle à ses racines et à sa terre, il incarne aujourd’hui avec passion la continuité de la 5ème génération de la propriété familiale. Son objectif : préserver le savoir-faire tout en intégrant de nouvelles pratiques culturales pour convertir l’ensemble de son vignoble en agriculture biologique.
Lors des visites au Château Tour Bicheau, à 30 min de Bordeaux, non loin de la Garonne, on apprécie ce moment privilégié avec lui, partageant pleinement son amour pour le vin dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Et pour bien commencer une année qui se profile encore mouvementée, Patrick Daubas partage avec plaisir cette nouvelle aventure avec les amateurs tout en trinquant autour de ses vins blancs et rouges de Graves de la propriété !
Pour plus d’infos : Château Tour Bicheau

Contact presse- Agence Oxygen- Ségolène DUBAIN  tél : 06 88 43 61 10

Publié dans News | Laisser un commentaire

Portraits de 3 vignerons remarquables , Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes ! ( à suivre )

Infosvin le 13/01/2021
Nous relayons avec plaisir l’information suivante :

Cap sur 2021 !
Sur la Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes,  portraits de 3 vignerons remarquables qui parient sur l’avenir !

Secoués de plein fouet par la crise du Covid-19, les vignerons et vigneronnes des Graves et Sauternes font tous preuve d’imagination pour s’adapter et rebondir positivement. Ils se sont investis durant cette période pour faire face à la baisse des exportations, au ralentissement de l’activité touristique, et ont poursuivi leur développement en améliorant leurs pratiques et leurs offres touristiques au château !
Ici, ce sont les histoires de rencontres et de partage qui façonnent ces aventures singulières, comme la création d’un café d’exception affiné dans des fûts de Sauternes, l’investissement d’une vie dans le rachat de 40 ha en Graves et le dynamisme d’une jeune vigneronne qui structure avec pep’s son offre oenotouristique.
En route au cœur des appellations Sauternes & Barsac, Graves et Pessac-Léognan à la rencontre de 3 vignerons qui ne lâchent rien pour le plus grand bonheur des visiteurs !

La viticultrice inspirée et inspirante (AOC Sauternes)
Laure de Lambert Compeyrot, directrice générale du Château Sigalas-Rabaud, 1er Grand Cru Classé de Sauternes en 1855, lance un café signé Sigalas aux arômes de Sauternes !

Pour Laure la transmission est vraiment une histoire de famille. Aujourd’hui elle s’allie à son fils Jean Compeyrot pour créer un café signé Sigalas*. Ils s’entourent de 2 experts, Simon Verger, Meilleur Ouvrier de France, directeur de restaurant, et Yoann Bride, Q Arabica Grader, Gérant de la Brûlerie Comtoise, et imaginent ensemble la création d’un café aux arômes de Sauternes ! Après plusieurs mois de recherches, le choix s’est porté sur un café éthiopien, certifié en agriculture biologique. Les essais au Château commencent, les grains de café sont séchés dans des barriques à Sauternes du Château Sigalas Rabaud, puis, après une période d’affinage de plusieurs semaines, vient l’étape ultime de la torréfaction qui exalte le goût du café. Naturellement, au cœur de Sauternes la magie opère ! Après 9 semaines de vieillissement dans les barriques, on découvre alors à la dégustation des notes d’agrumes et de bergamote associées à la subtilité des notes d’abricots et miellées propres aux vins du Château Sigalas Rabaud.
Laure de Lambert Compeyrot, riche d’un parcours atypique qui débute dans le secteur de l’art et se poursuit par la création d’une entreprise publicitaire, décide de retrouver sa terre natale au sein de l’appellation prestigieuse de Sauternes et d’y gagner sa place. Ses expériences ont fait d’elle une femme pleine de ressources, curieuse, active dans la lutte pour le renouveau de Sauternes et passionnée par les échanges avec d’autres métiers de l’artisanat. Entre la création d’un vin blanc sans soufre, une véritable prouesse technique dans le monde des liquoreux, son activité oenotouristique avec ses jolies chambres d’hôtes aux meubles chinés et à la décoration épurée, et la naissance de ce nouveau café d’exception, Laure de Lambert Compeyrot regorge d’inventivité pour insuffler un nouvel élan à son activité. En 2021, restons attentifs, Laure concocte toujours une nouvelle surprise étonnante !
*Vidéo de la création du café signé

Pour plus d’infos : Château Sigalas Rabaud

Contact presse – Agence Oxygen- Ségolène Dubain  tél : 06 88 43 61 10

Publié dans News | Laisser un commentaire

Palmarès 2021 des Grands Prix de la Revue du vin de France

Infosvin le 12/01/2021
Nous relayons avec plaisir l’information suivante :

Comme chaque année, La Revue du vin de France honore les personnalités qui ont marqué le monde du vin en France, et qui plus est dans un contexte 2020 inédit.
Le palmarès est dévoilé ce mercredi 13 janvier, à l’occasion de la sortie en kiosque du magazine.

Cette année, le prix de la personnalité de l’année est attribué à l’avocat pénaliste, Me Eric Morain, défenseur des vignerons d’obédience bio, biodynamique et « nature ».

A sa manière, il incarne une certaine idée du vin, plutôt rebelle et non conventionnelle. Il s’est distingué dans la défense de différents vignerons (Alexandre Bain face à l’AOP Pouilly-Fumé, Dominique Derain sur l’appellation Gevrey Chambertin, Sébastien David à Saint-Nicolas-de-Bourgueil).
Éric Morain défend en ce moment même l’association écolo Alerte aux Toxiques contre le CIVB, dont le délibéré sera rendu prochainement.
Autre sujet d’actualité, il défend les trois châteaux exclus du classement de Saint-Émilion (plaidoirie le 8 mars, une affaire très suivie à Bordeaux). Enfin il défend également l’une des plaignantes dans le procès Tariq Ramadan.

La suite du palmarès :

Vigneron de l’année : Sylvain Fadat, Domaine d’Aupilhac, en Languedoc

Négociante de l’année : Jane Eyre, en Bourgogne

Groupement de vignerons de l’année : Vignerons des Terres Secrètes, en Bourgogne du sud

Carte des vins de l’année : Restaurant Vantre, à Paris

Prix de l’innovation environnementale : OÉ, à Lyon

Hypermarché de l’année : Intermarché Super, à Marseille

Caviste de l’année : Le Temps des Vendanges, à Toulouse

Meilleur accueil dans le vignoble : Domaine Cazes, en Roussillon

Découverte de l’année : Grégoire Hoppenot, en Beaujolais

L’œuvre culturelle de l’année : Les cartes du vignoble italien d’Alessandro Masnaghetti

Spiritueux de l’année : Distillerie Metté, en Alsace

Coup de cœur du jury : Association Rouge Provence.

Plus d’infos sur  www.larvf.com

Contact presse- Pain Vin & Company – Cécile Lenne  tél : 01 55 35 03 85

Publié dans News | Laisser un commentaire