Le Taittinger : Louis Dupuy-Roudel remporte la 56ème édition

Infosvin le 12/02/2024
Nous relayons avec plaisir l’information suivante :

Publié dans News | Laisser un commentaire

Crémant de Bourgogne : quand la Saint Valentin pétille !

Infosvin le 09/02/2024
Nous relayons avec plaisir l’information suivante :

Les Orfèvres du Vin
Crémant de Bourgogne AOC Brut

Crémant de Bourgogne : quand la Saint Valentin pétille !

Brut Emblème de la Bourgogne du Sud, le crémant proposé par les Orfèvres du Vin conjugue raffinement et authenticité. Cette AOC d’exception, conçue de manière traditionnelle par des artisans passionnés, se révèle être le partenaire idéal d’un dîner de Saint Valentin
Derrière le succès du Crémant de Bourgogne Brut Méthode Traditionnelle, il y a des hommes au savoir-faire ancestral et un terroir : la Bourgogne du Sud et ses côteaux uniques au monde.
Ici, la vigne est choyée, les vendanges sont manuelles et on utilise la méthode champenoise et la fermentation malolactique en point d’orgue. Résultat, un crémant façon haute couture qui se distingue par sa robe légère et flatteuse à l’instar des parcelles ensoleillées de Charnaylès-Mâcon, Prissé et Pruzilly.
Au nez, ce Crémant de Bourgogne fait la part belle aux arômes fruités tandis qu’en bouche, on retiendra l’attaque subtile, entre souplesse et intensité.
Un flacon idéal pour réaliser un apéritif tel qu’un kir royal mais également pour accompagner des mets fins comme un poisson de rivière au beurre blanc, des Saint-Jacques au safran ou un poulet de Bresse aux morilles.
Avec ce Crémant de Bourgogne Brut Méthode Traditionnelle, la Saint Valentin entre dans une nouvelle dimension digne des plus grands étoilés…
Prix public : 10,50 Euros TTC la bouteille – 58,20 Euros TTC le carton de 6 bouteilles soit 9,70 Euros l’unité

www.orfevresduvin.com/

Publié dans News | Commentaires fermés

ROUEN. La capitale normande suscite bien des envies

Publié le 08/02/2024 par Chef de Rubrique Geneviève Guihard

ROUEN. La capitale normande suscite bien des envies
Elle a tant d’atouts dans sa besace

D’abord son exceptionnelle créativité gastronomique
Dans le Réseau des Villes Créatives porté par l’Unesco, Rouen a été distinguée comme première ville française créative reconnue pour sa Gastronomie.
Rouen, « Ville créative pour la Gastronomie » Label Unesco attribué en 2021 !
Distinction prestigieuse et originale qui suscite bien des envies.

Bien sûr les 250 restaurants que compte la ville ont contribué à cette distinction.
Mais d’autres critères ont été déterminants. Les valeurs essentielles défendues par la ville ont joué en sa faveur : la qualité des formations dans les métiers de bouche et santé alimentaire, la culture d’une alimentation saine dans les cantines des écoles et crèches, cherchant à valorisant l’éducation au « bien manger », associé au maraîchage bio qui prend ses marques dans ces institutions.

La richesse de produits normands, fromages, viandes, légumes, cidres, pommeau, calvados , ainsi que la qualité des hommes et des femmes incarnant tous ces talents culinaires, ont nourri ce succès.

Rouen s’est distingué par son historique Club des Toques rouennaises qui a récemment fêté ses 20 ans, la Fête du Ventre, véritable institution est inscrite à présent dans son ADN.

Rouen s’est aussi distingué par une nouvelle et prestigieuse Grande École : l’École Fauchon et deux nouveaux restaurants atypiques Voici ces jeunes adresses gourmandes repérées en cœur de ville, justifiant le Label Unesco : l’ Odas et le XXI

L’ École FAUCHON. Une Grande École innovante
C’est, en France, la seule et unique Grande École de la prestigieuse enseigne.
Soit 6800 m2 dédiés à la gastronomie.
Rouen à 1 heure de Paris, un choix géographique de l’enseigne, plutôt judicieux. Mais un choix également justifié. En effet Auguste Fauchon, jeune traiteur venu tout droit de sa Normandie natale, s’installe à paris en 1886 et inaugure sa fameuse épicerie fine qui fera beaucoup parler de lui dans le monde.

L’École a déjà accueilli en 2023 sa première promotion du Bachelor en Management de la Gastronomie. Et prévoit une montée en puissance du nombre des élèves dans les années à venir.

Les formations de niveau CAP et CQP en cuisine, pâtisserie seront dispensées ainsi que l’ouverture de cours « Amateurs » à destination du « grand public » et « grand public initié ».

L’ODAS . Un restaurant gastronomique qui fait chanter les saveurs
L’ODAS. Du goût, du plaisir, de l’audace et bien plus encore.
Une expérience gustative unique, dans un lieu d’exception.
Un hôtel particulier du 16ème siècle en cœur de ville, à quelques foulées de la célèbre cathédrale immortalisée par le peintre Claude Monet.

Olivier da Silva et Suzanne Waymel ont réuni leurs talents de cuisiniers hors pair pour élaborer une philosophie de l’art de vivre à partir de leur choix personnel :« le vrai produit pour le vrai produit ».

Une étoile au Michelin en 2015 pour Olivier, et aujourd’hui Suzanne chemine seule en scène cuisine à la tête de la brigade de L’Odas.

Jeune Talent Normandie du Gault & Millau Tour 2022, elle compose ses recettes comme des tableaux qui se dévorent avec les yeux et le palais.
La cuisine donne sur la salle à manger et la dégustation est proposée à l’aveugle afin de laisser la surprise amplifier les saveurs.
Chaque jour un menu est réinventé et proposé à l’aveugle dont la composition n’est dévoilée qu’au moment du service.
Suzanne affectionne les produits de saison et surtout locaux. On raffole du maquereau et de l’étonnant lieu jaune, en provenance des côtes normandes, accompagnés des petits pois des Jardins de Simone.

Le XXI . Une belle aventure humaine et solidaire
Un restaurant-traiteur inclusif prend ses marques en plein cœur de ville.
Quelle généreuse idée accompagne l’ouverture de ce nouveau restaurant destiné à 12 jeunes garçons et filles, tous porteurs de handicap.

Une brigade de cuisine certes différente mais des jeunes motivés et prêts à se former, se rendre utiles dans une vie professionnelle.
Le XXI revendique une ambition culinaire qualitative. Il propose à sa carte des grands classiques de la cuisine française et normande à partir de produits locaux, de saison à mettre justement en valeur.
Pour ces jeunes apprenants porteurs de handicap, gagner en confiance et en autonomie est une chance et un tremplin extraordinaire, contribuant à résoudre la problématique du chômage pour ces publics.

Rouen est aussi célébré pour son exceptionnelle richesse culturelle
Musée des Beaux Arts au rayonnement européen, nombreux évènements sur l’art contemporain, sans compter la prestigieuse Armada réunissant tous les 4 ans le fleuron des voiliers du monde qui viennent y jeter l’ancre.
Mais une nouvelle aventure insolite et unique va voir le jour au printemps 2024.
Rouen en effet s’apprête à ouvrir la première Cité immersive Viking de France.

La première Cité immersive Viking de France
Ce nouvel équipement culturel braque tous les projecteurs sur Rouen.
La Cité ouvrira à Rouen au printemps 2024.
Le lieu ? Hangar 104, rive gauche de la Seine. Rive autrefois délaissée qui reprend du tonus avec des installations et projets modernes, enthousiasmants et même spectaculaires comme celui de la Cité immersive Viking.

Cet insolite projet va faire rayonner la destination culturelle de la région autour de la thématique Viking. Raconter l’épopée Viking avec une réelle exigence scientifique, depuis l’arrivée de leur Chef Rollon et de sa « horde d’envahisseurs » dans cette partie de l’empire carolingien, est inédite.
Les barbares Vikings se sont révélés en même temps poètes et bâtisseurs et cet aspect souligné va casser le mythe du barbare païen longtemps véhiculé.
L’expérience narrative, extrêmement novatrice, se situera entre divertissement et pédagogie.
L’ immersion sensorielle mettra en lumière les richesses du patrimoine local, celui de l’héritage Viking en Normandie, plus largement celui des ces hommes venus du Nord, grands navigateurs à la conquête d’espaces et de territoires nouveaux.
L’intérêt prononcé du commanditaire pour une Histoire vérifiée, en particulier celle de Rollon Chef des Vikings et de ses successeurs, devrait captiver pleinement le visiteur dans la découverte de son Histoire locale, insuffisamment connue dans sa réalité historique. Une prouesse grâce à la technologie de l’immersion.
Une déambulation libre est prévue sous forme Escape Game.
Campée sur la Seine, au pied du Hangar 105, une véritable copie d’un Drakkar historique assurera buvette et restauration simple et gourmande en produits locaux, de saison.

Geneviève Guihard
Carnet d’adresses

Fauchon L’École
150 bd de l’Europe à Rouen
Tel : 02 35 15 47 74
www.ecole-fauchon.com

L’Odas Restaurant
4 passage Maurice Lenfant à Rouen
tel : 02 35 73 83 24
www.lodas.fr

Le XXI. Restaurant inclusif
43 rue aux Ours à Rouen
Tel : 02 76 52 52 57

La Cité Immersive Viking
www.cites-immersives.fr

Publié dans News | Commentaires fermés

La filière vin plaide pour un plan d’action national fort et structurel !

Infosvin le 06/02/2024
Nous relayons avec plaisir l’information suivante :


Un fonds d’urgence, une aide à l’arrachage oui, mais encore ?
Les AOC plaident pour un plan d’action national fort et structurel !

Augmentation des coûts de production, accumulation de normes administrative, aléas climatiques à répétition, évolutions incessantes des règles environnementales qui placent nos vignerons dans une incertitude croissante, crise morale face à un manque de lisibilité des politiques publiques et aux conséquences grandissantes des changements climatiques.

Depuis plusieurs semaines, le monde agricole en France et dans nos pays voisins exprime son mécontentement avec une mobilisation grandissante. Le Syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône se mobilise aux côtés de la structure syndicale nationale, la Cnaoc pour faire avancer les négociations avec le Gouvernement. L’objectif : trouver une issue et des réponses concrètes à cette crise généralisée du monde agricole.

Le Syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône se félicite que toutes les régions viticoles en souffrance soient désormais ciblées et se dit rassuré que les aides obtenues ne privilégient pas une seule région viticole.

Les professionnels de la filière ont sensibilisé sans relâche les pouvoirs publics depuis plusieurs mois sur la situation de la filière viticole avec une demande claire et double :

  • la mise en place de mesures conjoncturelles pour accompagner la filière vin française avec des outils et des mesures de sortie de crise à savoir l’arrachage temporaire et définitif et un fond d’urgence pour les exploitations touchées par les aléas en 2023 ;
  • des mesures structurelles, pour soutenir la trésorerie des entreprises viticoles : simplification administrative (dématérialisation, guichet unique), faciliter la transmission des exploitations agricoles (pacte Dutreil agricole), soutien au recrutement de main d’œuvre, amélioration de l’assurance récolte (moyenne olympique), cohérence des normes environnementales avec l’activité, ou encore la garantie de prix objectifs de nos productions.

De plus, le Syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône souhaite porter auprès des Pouvoirs publics l’impérieuse nécessité d’appliquer la loi Egalim sur les transactions vrac, dans un cadre interprofessionnel et pour les appellations qui le souhaitent.
Ces revendications doivent être mises en œuvre doit immédiatement.

A ce jour, le Syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône est reconnaissant des premières avancées énoncées mais le Gouvernement n’a apporté que des réponses partielles à ces préoccupations que nous portons depuis de nombreuses années.  Les annonces ne sont pas à la hauteur des attentes des vignerons.

C’est pourquoi le Syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône et la Cnaoc travaillent ensemble pour que cette fenêtre de tir ouverte par ces mobilisations, puisse être enfin l’occasion de faire avancer ces sujets qui traînent depuis trop longtemps. Nous lancerons prochainement en Vallée du Rhône une plateforme nationale de propositions de mesures concrètes qui sera axée sur la simplification et la transmission. Nous souhaitons la présenter au Gouvernement dans les prochaines semaines.
www.syndicat-cotesdurhone.com

Publié dans News | Commentaires fermés

EPISENS by In Vivo

Publié le 04/02/2024 par Chef de Rubrique Geneviève Guihard

EPISENS by In Vivo veut transmettre le meilleur du blé

In Vivo, un des premiers groupes agricoles européens, devenu Société à Mission en 2020, appartient aux Coopératives agricoles.
Le groupe intervient dans les métiers stratégiques de l’ alimentation avec un souci de se positionner sur la qualité premium, au bénéfice des agriculteurs et des consommateurs.
Une agriculture durable qui respecte la terre, dans une démarche « Semons du Sens ».
Episens, filiale d’In Vivo, est le pole « blé » du Groupe In Vivo.
Blé 100 % français pour la farine, dans une Culture Raisonnée et Contrôlée CRC.
Son savoir-faire meunier est reconnu et plébiscité.
Pain, viennoiseries, galettes regagnent aujourd’hui des lettres de noblesse.
La boulangerie devient même un lieu de vie.
Aujourd’hui 3200 agriculteurs français sont engagés dans cette démarche qualité, naturalité des produits, respectueuse de l’environnement, de la biodiversité.
Une agriculture régénératrice en quelque sorte.

Episens. Un partenariat d’excellence signé avec le Chef étoilé Guy Martin
La Galette des Rois prête à cuire est le nouvel axe de développement d’ Episens by In Vivo.

Guy Martin, Chef Étoilé du Restaurant Le Grand Véfour, créatif, exigeant et bienveillant est le Chef Conseil de ce nouveau développement auprès des équipes d’Episens. Il accompagne la montée en gamme de leurs produits.

Il collabore avec leurs équipes R&D et marketing pour créer des recettes gourmandes et iconiques, à partir d’un sourcing très exigeant concernant les matières premières : sélection de farines pour la pâte feuilletée, beurre de feuilletage.
Des recettes destinées aux boulangeries mais aussi à la restauration.

Nouvelles références en Galettes des Rois
La galette traditionnelle pur beurre Frangipane reste une valeur sûre et indémodable.
Mais des recettes de galettes plus originales, colorées, tout aussi goûteuses vont être proposées par le créatif Guy Martin.
Une savoureuse Galette Marron-Vanille, future galette iconique du Chef (Marrons de l’Ardèche,Vanille de Tahiti).
Une future Galette Framboise Menthe, touche de gingembre est en préparation et devrait séduire les jeunes consommateurs friands de nouveautés.

Elles seront en vogue pour l’Épiphanie 2025
Cap donc sur l’Épiphanie 2025. Les galettes inédites du Chef Guy Martin devraient séduire les consommateurs.

Geneviève Guihard
Union In Vivo
invivo-group.com

Le Grand Véfour
17 rue de Beaujolais Paris 1
www.grand-vefour.com

Publié dans News | Commentaires fermés