L’effet « Waouh » cartonne à la Bonne Franquette

Ils sont venus,  ils sont tous là… Qui ? Le fleuron de la sommellerie hexagonale, le gotha de l’œnologie et de l’art de vivre à la française.

Leur Assemblée Générale annuelle se tenait au restaurant  montmartrois la Bonne Franquette,  ce lundi 2 novembre.

Excellent choix.

Il incombait au  président des Sommeliers de l’Ile de France de proposer un restaurant pour cette assemblée plénière. Il n’a pas hésité longtemps.  La Bonne Franquette  ce lieu emblématique apprécié des amoureux du divin breuvage et de la bonne chère.

Une farandole de grands Champagnes offerts par leur propriétaire  amadoue les papilles en apéritif et provoque  » l’effet « Waouh »!

Waouh ! Tous  ces noms prestigieux, ces  cuvées de prestige,  ces  champagnes de gastronomie que l’on retrouve sur les grandes tables  et que le monde entier nous envie : Veuve Cliquot,  Mumm, Bollinger,  Philipponnat, Piper-Heidsieck, Duval-Leroy, Perrier-Jouet, Pol Roger, Gosset, Charles Heidsick, Roederer, Taittinger, Deutz,  Ayala, Billecart-Salmon…

Le Champagne, ce Vin des Sacres, véritable force de frappe nationale !

Au déjeuner un menu « locavore » honore l’Ile de France

Soupe  de cresson de Méréville, épaule de cochon cuit au vinaigre de Lagny,   lentilles de Feucherolles dans les Yvelines  (que l’on peut trouver chez Biocoop, la star des produits bio), lapin du Gâtinais à la moutarde de Meaux,  Brie de  Melun, de  Nangis,  de Meaux. Délice de Fontainebleau  et poires pochées au Noyau de Poissy en dessert.

Le Chef francilien Yannick Alleno aurait applaudi…

 A 108 ans  de vie, la sommellerie française est au mieux de sa forme! Waouh !

Geneviève Guihard

Cette entrée a été publiée dans News. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.