« Vignobles & Signatures », la Grande Classe !

« Vignobles & Signatures » est un Club de Grands Domaines.  Né en 1984, avec   8 grandes Maisons de Vins, il enregistre   aujourd’hui 16 vignobles  situés dans  16 régions  différentes de France.  Toutes sont des entreprises familiales.

Ensemble, les  16 domaines conjuguent et partagent   l’amour du travail bien fait,   mutualisent leurs idées,  leurs moyens d’action.

Pour les fêtes de fin d’année qui arrivent à grandes enjambées, la sélection des vins de ces  vignobles d’exception qui  est proposée, est faite avec grand soin et  jubilation gustative.  Sans  faire sombrer  vos euros.  

En apéritif ? Les Champagnes Drappier, à Urville. Leur  réputation n’est plus à faire. Fer de lance et locomotive des Champagnes de l’Aube, les cuvées en culture bio,  sortent  des sentiers battus. 

La Grande Sendrée est une cuvée exceptionnelle. Michel Drappier raconte lui-même l’histoire de son arrière-grand-père Drappier qui ne maitrisait pas bien l’orthographe française.  Un incendie avait ravagé une parcelle laissant en surface une fine poussière de cendre.

Il baptise le champagne issu de cette parcelle  « La Grande Sendrée », au lieu de « Cendrée » !   Cuvée Prestige Brut,  Millésimé 2006. Excellent Pinot Noir mais aussi  excellent Chardonnay de la propriété auboise.  78 euros départ cave.

La Cuvée  Quattuor, inédite,  surprendra les amoureux du divin breuvage. Composée de vieux cépages champenois oubliés,  Arbanne, Petit Meslier,  Blanc Vrai, complétés de  25 % de Chardonnay de la propriété. Etonnant. 59 euros départ cave.

www.champagne-drappier.com

Tel : 03 25 27 40 15

Avec les huîtres, un Muscadet de Sèvres et Maine, Domaine Guilbaud Frères à Clisson  dans la Loire-Atlantique, s’impose.   70 hectares.     Cépage unique, 100% Melon de Bourgogne.  Une intéressante identité  et un grand Muscadet.

Pas de fermentation malolactique, pas d’artifice, pas de bois neuf.  Travailler les sols  et  soigner ses  méthodes culturales sont les devises des frères Guilbaud.

La cuvée le  « Clos du Pont » est un clos, cadastré,  même s’il n’est pas ceint de murets. Le millésime 2009  réjouira vos papilles. 10,72 euros départ cave.

www.guilbaud-muscadet.com

Tel : 02 40 06 90 69

Viandes et Poissons ? La fratrie Eliane, Guy,  Bernard et Pierre Rolet tiennent ensemble le gouvernail du Domaine Rolet Père et Fils  à Arbois dans le Jura. Ils ont  des vignes sur les meilleurs coteaux dans les trois appellations Arbois,  Cotes du Jura,  l’Etoile.

Un Arbois rouge  Trousseau 2011 mais aussi un exceptionnel  Arbois blanc Chardonnay 2012,  aussi gourmet qu’un grand chardonnay de Bourgogne.  Avec des prix autrement compétitifs ! 10 euros départ cave.

Du gras,  pas de boisé,  une bonne minéralité.  Une vinification soignée pour que les vins soient de garde.

Le millésime 2015  à Arbois ? Il sera exceptionnel partout dans le Jura, au dire du discret Guy Rolet.  « Je ne reverrai jamais  un millésime comme cela », dit-il. Belle couleur,  pas un grain de pourriture ! Enjoy !

www.rolet-arbois.com

Tel : 03 84 66 00 05

Dominique Piron et son réputé Morgon

Il a des parcelles  sur l’ensemble des  crus de Beaujolais excepté en Côtes de Brouilly,  Juliénas, Saint Amour. Et son Morgon du Py est bigrement loué.

La colline  du Py abrite la plus vieille roche du Beaujolais.  Roche volcanique bleutée. Dominique vous en montre un fragment.  Là,   le cépage Gamay s’épanouit  à l’aise. La  célèbre Côte s’étire sur  200 hectares. Lui,   travaille  8 hectares  sur ce terroir exceptionnel.  Et son Morgon Côte du Py,  millésime 2014,  15,00 euros départ cave,  est d’une infinie longueur en bouche.

En restauration, les amateurs éclairés  ne demandent   plus un Morgon,  mais un Côte du Py…   celui des Domaines Dominique  Piron.

Le Beaujolais Nouveau,  millésime   2015,  comment sera-t-il ? Riche,  beaucoup de matière,  et un taux d’alcool entre 13 et 13,5, soit un degré de plus que l’année dernière. Le discret Dominique Piron en  élabore et on l’attend avec impatience le 19 novembre prochain.

www.domaines-piron.fr

Tel : 04 74 69 10 20

En dessert… un vignoble star à Jurançon  et des vins séducteurs : ceux du   Domaine Cauhapé.   44 hectares de coteaux bien exposés. Sa Quintessence connu du monde gourmet, le haut plaisir du vin,  comme le dit  lui-même Henri Ramonteu,  l’heureux propriétaire,  venu présenter ses vins.  Son  Quator de Cauhapé  2014, moelleux  est fort apprécié.    Assemblage de  quatre meilleures cuvées : Ballet d’Octobre, Symphonie de Novembre, Noblesse du Temps, Quintessence du Petit Manseng.   Cuvée  Quator de Cauhapé composée de 80 %  Petit Manseng et  20 % Gros Manseng.  Prix  42 euros départ cave.

Les Cépages du Jurançon sont uniques.  Jamais reproduits ou clonés dans un autre vignoble, dans une autre partie du monde.  C’est une force.

www.jurançon-cauhapé.com

Tel : 05 59 21 33 02

Dégustés au restaurant Le Pinxo, 9 rue d’Alger Paris 1er,  Chez Alain Dutournier,   ce fut un grand moment de bonheur. Divines bouchées typiques du grand Chef    ont comblé des papilles pourtant réputées difficiles.

Geneviève Guihard

Cette entrée a été publiée dans News. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.