Entretenir sa forme grâce aux plantes : une valeur sûre

La bactérie « tueuse » a récemment créé en Europe un climat de grande inquiétude… comme au Moyen-Age  au temps des épidémies de peste, choléra,  fièvre quarte.

Notre alimentation nécessite une certaine vigilance.

Notre vie et survie nécessitent  une alimentation soignée, variée et colorée.

De quelle couleur ai-je mangé aujourd’hui ?  Devrait-on se dire chaque jour.  

Notre système immunitaire  a besoin d’être entretenu et s’il ne l’est pas, il devient vulnérable.

Une alimentation variée  et colorée ne suffit pas toujours, hélas ! 

Pour  renforcer notre immunité face aux agressions, le recours que nous offre le monde végétal  est indispensable.

Ces plantes, véritables sentinelles de l’infection, apportent une réponse aux problèmes inflammatoires, aident à résister à  la fatigue et au stress. Certaines sont déjà fortement utilisées.

Par exemple le curcuma  et ses bénéfices sont connus et appréciés. Le resvératrol que l’on trouve dans le  pinot noir, cépage essentiel du vin rouge de Bourgogne, est un élément phare du French Paradox. Le houblon, le bouillon-blanc, le chardon-marie …et bien d’autres plantes ont fait leurs preuves. 

Mais qui connaît l’echinacée ?      Elle était utilisée autrefois comme plante médicinale par les Amérindiens afin de réaliser des cataplasmes contre les morsures de serpent ; les premiers colons blancs l’utilisèrent avec succès pour soigner des affections anti-infectieuses, rhume, écoulement nasal. Son efficacité est  aujourd’hui scientifiquement prouvée. 

Et qui connait le shiitake-noni-propolis, une association heureuse de trois ingrédients bienfaisants pour renforcer les défenses naturelles de l’organisme avant l’hiver (en cure d’un mois)?

Le shiitake, champignon d’origine asiatique appelé aussi « elixir de vie » est riche en vitamines du groupe B et sélénium. Le noni de Tahiti stimule le système de défense. La propolis fabriquée par les abeilles contient des flavonoïdes pour combattre efficacement les agressions extérieures. 

Ce ne sont pas des « poudres de badinage » comme on disait au temps jadis, mais de véritables compagnons compensatoires d’une alimentation pauvre et souvent délétère.

Ces « compagnons »  simples, bios,  non traumatisants, sont proposés  avec toute une gamme bienfaitrice par Fleurance Nature. 

www.fleurancenature.fr   ou par correspondance au 05 62 06 14 48 

Geneviève Guihard

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.