Vins Charentais : 2018 s’annonce sous les meilleurs auspices

Infosvin le 25/01/2018
Nous relayons avec plaisir l’information suivante:
Vins Charentais
2018 s’annonce sous les meilleurs auspices
2018 s’annonce sous les meilleurs auspices pour les vignerons des Vins Charentais. La déclaration de récolte 2017 qui vient d’être confirmée (80 000 hl)  s’inscrit dans la moyenne des trois dernières années. Elle confirme la stabilité de la production et montre que le repli en Cognac n’est plus systématique. Les vignerons charentais sont avant tout des producteurs de vins et ils ont à cœur de montrer que leur région – viticole par essence – peut et doit être reconnue en tant que telle.
80 000
Ce sont les derniers chiffres de la déclaration de récolte 2017 des Vins Charentais. «  Avec l’épisode de gel du mois d’avril dernier, nous nous attendions à des volumes plus faibles. Cette récolte s’inscrit dans les précédentes (2016 : 79 230 hl ; 2015 : 80 000 hl). C’est une bonne nouvelle pour les marchés et un succès pour le vignoble.  Elle confirme la fierté et la confiance qu’ont les vignerons dans leur terroir et l’avenir des Vins Charentais, et ce malgré, la très bonne santé du Cognac » analyse Thierry Jullion, président du Syndicat des Vins Charentais.
1/3
C’est la répartition par couleur des Vins Charentais en 2017 dont un tiers de blancs (25 000 hl) et 2/3 de rouges (55 000 hl)*. Ces chiffres sont similaires à 2016 et à 2015** qui affichaient globalement 37% de rosés, 33% de rouges et 30% de blancs. «  Terre de rouges par essence, nous avons su depuis cinq ans diversifier notre production en offrant une belle palette de vins dans les trois couleurs. Les Vins Charentais sont à l’image de leur région : des vins de plaisir, parfaits pour accompagner tous les instants en famille, entre amis ou à deux, et à l’aise avec toutes les cuisines » souligne Thierry Jullion, président du Syndicat des Vins Charentais.
* Il est encore trop tôt pour connaître le volume qui va être produit en rosés, mais ** 2015 : Rouge : 26 874 hl – Rosé : 29392 hl – Blanc : 24566 hl ; 2016 : Rouge : 26788 hl -  Rosé : 28567 hl – Blanc : 23400hl
1, 2, 3…
Si on ne compte pas moins de 26 variétés de cépages, les chiffres de la déclaration de récolte 2017 confirment que le Merlot restera prédominant dans l’assemblage des vins rouges et rosés devant les Cabernets. Côté blancs, le constat est identique. Le Sauvignon sera majoritaire cette année encore, devant le Chardonnay et le Colombard. Pour Thierry Jullion, président du Syndicat des Vins Charentais, « il n’y a rien d’étonnant. Ces cépages affectionnent les terres de notre vignoble où ils s’épanouissent. Assemblés avec d’autres cépages plus confidentiels, ils donnent des vins fins, ronds, fruités et particulièrement vifs ».
2018
Cap sur des pratiques encore plus respectueuses de l’environnement… Cette année, les vignerons des Vins Charentais vont tous être amenés à signer une charte d’engagement en faveur notamment, de pratiques plus respectueuses de l’environnement. «  La majorité de nos vignerons applique déjà au quotidien le référentiel de viticulture durable, mis en place par l’Interprofession. C’est bien, mais nous souhaitons aller plus loin en intégrant, à court, moyen et long termes, des mesures agro-environnementales (ex : enherbement des parcelles, utilisation de mulch, paille, fertilisation multi-espèces…). »
Contact presse-Agence Clair de Lune- Philippine Bondil  tél: 04 72 07 31 93

Cette entrée a été publiée dans News. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.