La « Negrette », un cépage ancestral enfin réhabilité !

Elle est rare cette Négrette, et elle a failli disparaître !

Quand on la redécouvre, on l’aime !
A quelques encablures de Toulouse, au pays de Fronton, ce bon cépage rustique, simple, authentique, à faible production, est un véritable marqueur de l’histoire du pays.


Au nez de réglisse, de cerise noire confite, à faible acidité, ce n’est certes pas un cépage international, mais plutôt l’allié des consommateurs à la recherche de la bonne bouteille, celle qui possède ce supplément d’âme et offrira le plaisir d’une dégustation en bonne compagnie. ! Le tout sans forcément se ruiner.
La Négrette, quand on la connaît, on l’apprécie et on la met dans sa cave.
Voici deux cuvées sélectionnées dignes d’intérêt en termes de qualité, de prix, et de plaisir gustatif. En vente chez les cavistes.

Fronton La Folle Noire d’Amblat 2009 6,50 euros ttc
Domaine Le Roc
www.leroc-fronton.com
Fronton Alabets 2009 10 euros ttc
Château Plaisance à Vacquiers
www.chateau-plaisance.fr

Chef de rubrique Geneviève Guihard

Cette entrée a été publiée dans News. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.