Domaine de Terrebrune

Domaine de Terrebrune
Delille et Fils

724 chemin de la Tourelle,
83190 Ollioules-Var

Tel : 04 94 74 01 30

Actualisé février 2003

En 1963, Georges Delille achète une propriété sur la commune d'Ollioules, à l'est de l'appellation Bandol. Guidé par sa passion du vin, il entreprend la remise en production de ce terroir exceptionnel, situé face à la mer, sur les contreforts du massif du Gros Cerveau. Re-construction des restanques (terrasses soutenues par des murs en pierres), repos des terres, plantations des vignes et construction d'une cave enterrée dans la roche. 17 années de labeur, de soins et de patience pour faire renaître ce domaine et pouvoir déguster le premier millésime de Terrebrune, vendangé en 1975.
Travail écologique et respectueux des traditions dans les vignes comme en caves en vue de produire un vin rouge de la qualité d'un grand cru, par ses aspects organoleptiques et son fort potentiel de vieillissement.
Terroir: vignoble d'une surface de 26 ha, sol argilo-calcaire, rocailleux, cultivé en coteaux sur des restanques. Fort ensoleillement, exposition sud. Microclimat d'influence maritime.
Culture de la vigne : travail traditionnel du sol, sans désherbant, labours en utilisant la charrue: buttage l'hiver, décavillonage au printemps, sarclage à main d'homme. Traitement par produits traditionnels de contact : souffre, cuivre, sans systémique. Taille gobelet pour le mourvèdre. Ebourgeonnage soigné et épointage à la faucille. Vendanges vertes en juin (1 grappe par sarment) pour limiter les rendements à 30-35 hl/ha. Vendanges : manuelles, en septembre-octobred selon la maturité du mourvèdre (13 sur pied). Sélection rigoureuse des grappes et transport soigné en caissettes. Fermentation en cuve inox sans levurage chimique, sans chaptalisation. Contrôle des températures par ruissellement d'eau sur les cuves. Fermentation malolactique et élevage en foudres de chênes. Elimination des lies par décantation et soutirages, sans collage .
Mise en bouteilles sans stabilisant chimique ni passage au froid.
Spécificité des rouges : 80% mourvèdre, 15% grenache, 5% cinsault. Chargement des cuves par gravité, sans pompage, pour protéger la peau du raisin. Egrappage total pour les trois cépages. Extraction des arômes par remotages sous CO2. Elevage en foudres pendant 20 mois et stabilisation naturelle en bouteilles durant 18 mois. Sa plénitude se situe dans la 7èmè année. Evolution du fruité: rouge dans sa jeunesse, noir et cuit puis fruit sec avec des notes épicées, réglissées et de cacao. Vers la 10ème année apparaîssent les aromes tertiaires, sous bois, champignons et parfois giboyeux.
Spécificité des rosés : 40% mourvèdre, 30% grenache, 30% cinsault. Remplissage du pressoir par gravité, sans pompage, égrappage total et pressurage direct. Transformation malolactique et élevage de 8 mois en foudres de chêne pour une stabilisation et une clarification naturelle du vin sans action physico-chimique.
Spécificité des blancs : 50% clairette, 35% ugni, 15% bourboulenc. Cultures sur versant nord pour une maturation plus lente et régulière. Même méthode que pour les rosés, 8 mois .
Garde en galeries sombres, fraîches et humides des anciens millésimes.
Production moyenne : 100 000 bouteilles par an (57% rouge, 37% rosé, 6% blanc).
Visites sur RDV.

Bandol AOC (Tarif franco Paris et région parisienne)
Rosé 2001 , riche etpuissant, potentiel de vieillissement.
la bout. 0,75 l. ..............9,50 €
Blanc 2000 , minéral, au bouquet d'agrumes, atypique, donc intéressant.
la bout. 0,75 l. ............10,00 €
Rouge 2000, fruits rouges persistants, tanins présents et puissants, typé et élégant,
la bout. 0,75 l. .............14,50 €
1998 , fruits cuits et tanins en évolution, puissant, épices, cacao, belle longueur,
la bout. 0,75 l. .............20,00 €
1984 la bout. 0,75 l......40,00 €
Rouge Cuvée réserve
1999 la bout. 0,75 l. ....20,00 €
1998 la bout. 0,75 l. ....23,00 €