YvesQuintard  

 

Yves Quintard Restaurant

99 rue Blomet

75015 Paris

Tél: 01 42 50 22 27.

 

Dans la famille, tout le monde travaille dans les métiers de bouche, cuisiniers ou charcutiers, les hommes comme les femmes : la route d'Yves était donc toute tracée.
Installé depuis 1984, Yves s'est créé une solide réputation et une clientèle fidèle qui revient pour les joyeuses fêtes familiales, au fil du temps.
En dix-huit ans, le décor de la salle (40 couverts) a changé six fois. Actuellement, il est très blond, avec un éclairage réglable composé de spoots B.T. et lumière douce, jolies lampes à abat-jours et toujours un superbe bouquet.
Il est complété par deux grandes glaces indiennes et un tableau du peintre japonais Taka.
Les tables rondes sont nappées de blanc immaculé, sur lesquelles sont posées de surprenantes assiettes de convivialité en bambou tressé ; la verrerie de cristallin est à pied étiré, accompagnée d'une belle argenterie, et la vaisselle extraite de 14 services différents.
Dans ce décor, l'équipe homogène (9 personnes très professionnelles), ravit les convives avec une cuisine parfaitement maîtrisée, légère, originale, aux saveurs délicates.
Le poisson est livré tous les jours, et la boucherie Vadorin fournit la viande.
La Carte-Menu change chaque mois, il n'y a d'immuable que le dessert au chocolat Guanara, minute, coulant, et sa glace-vanille.
A 34 E, elle comprend : l'amuse-bouche, entrée, plat, fromage ou dessert (vin non compris). Un Menu-Dégustation à 49 E peut être servi à l'ensemble des convives de la même table.
Jusqu'à fin septembre, on y trouve : brochettes de poulpe à la provençale, rascasse braisée au four, girolles épicées et confit de pommes de terre nouvelles, pavé de rumsteack poché au poivre noir, foie gras et grosses frites à la peau, tartelette sablée aux amandes et abricots au sirop.
En hiver, la cuisine s'oriente vers la cagouille, l'os à moelle, le gâteau de foies blonds, etc.
Le couvert moyen se situe aux environs de 50 Euros, tout compris.
C'est Madame Quintard qui, avec son humour souriant et le regard malicieux, a la charge de l'accueil, comme celle des vins, une centaine, judicieusement choisis (carafés sur table), aidée par le jeune sommelier Nicolas Lamour.
Le champagne Henri Abelé, rosé ou millésimé, est prêt à vous faire plaisir et, selon votre humeur, vous dégusterez le Charmes-Chambertin Taupenot Merme 1991 (145 E), le Saint-Julien Léoville Barton 1995 (105 E), le Margaux Charmes de Kirvan 1998 (64,50 E) , et,pourquoi pas, un australien Mac Laren Vallée Footbolt Shiraz d'Aremberg Wine 1999 (45 E), ou plus simplement le Sancerre blanc La Cte des Damnés 2001 d'Henri Bourgeois (35 E), ou en Saint Chinian, la Cuvée Sigissaire 1997 de Gérard Monlinier (27 E).
"Les Antiquaires du Cognac" sélection de grandes eaux de vie.
Pour déjeuner, à 12 h.45 les clients arrivent, tous pressés, mais le soir il faut absolument réserver.
Fermeture le samedi midi et le dimanche. Le parking est à quelques pas.