Le Sarladais

 

Le Sarladais
André Perriau
2 rue de Vienne

75008 Paris

Tel 01 45 22 23 62

Actualisé Avril 2003

Doté d'un grand amour de son métier il sait non seulement recevoir, mais aussi faire plaisir avec une proposition savoureuse qui honore la gastronomie française.


Ce morvandiau, issu d'une famille qui baigne dans la "cuisine", aépousé Sarlat et sa gastronomie.
Les très jolies assiettes ontété peintesà la main par Elisabethe Mauroy (en vente).
Le Menu d'Affaires, au déjeuner, està 35 €, il propose une dizaine d'entrées, huit plats une douzaines de desserts.
Le Dîner Périgourdinà 29 € joue avec le foie gras, les escargots, le cassoulet, le faux-filet de boeuf grillé et sa béarnaise maison; il s'accompagne de jolis vins aux prix très attractifs de 22à 40 € comme le Saumur-Champigny du Château du Hureau 2001 (30 €).
On peut le faire précéder d'un pousse rapière. et dans la Carte choisir le Filet de Boeuf Rossini; le panier moyen est de 60 €.
La cuisine est régionnale et du terroir, spécialité de foie gras, cassoulet, confit, magret, nombreux poissons grillés très divers, turbot, barbue, daurade royale, saint pierre (petits bateaux de Tarentec), en saison, les coquilles Saint-jacques, la truffe fraiche du Vaucluse, en septembre et octobre, les cèpes, les girolles, les chanterelles,etc. et les ris de veau sontà nouveau proposés.
Une rénovation intégrale, depuis janvier 2001, extérieure et intérieure, en installant la cuisine en sous-sol a agrandie les possibilités de réception. La salle aux tables fleuries, s'ouvre sur deux niveaux, cela permet de réserver la mezzanine (16 / 18 couverts ) ou le salon ( 8 / 10 couverts ), l'ensemble, avec une plantation de 50à 60 couverts, permet de jouer avec les surfaces,être fumeurs ou le contraire, installer les politiques ou les hommes d'affaires qui peuvent se voir mais sans entendre, discrétion oblige.
Les vins, (une centaine de références) sont habilement présentés et patientent en vitrines réfrigérées.
Mot et Chandoin, Roederer, Mumm, Perrier-Jouet côtoient les classiques appellations des Bordeaux (jusqu'au Yquem 1985à 990 € ou Pétrus 1985à 2500 €) et des Bourgognes, un Cru du Beaujolais, Saint Amour Clos des Carrières de Christian Terrier, en Rhne, Châteauneuf du Pape, Côte Rôtie, Croze-Hermitage, et des Madiran et Pach erenc, Gaillac, Cahors( Château de Mercues) et quelques très bons Alsace.
La Vieille prune de Souillac ( Louis Roque) voisine avec le Cognac Menuet (Grande Champagne 1er Cruà 23€), l'Armagnac Château de Lacquey,1989 (20 €), Comte de Boissiron 1961 (42 €) et le Grand Marnier,également propriétaire du Château de Sancerre.
En majorié, les clients sont des habitués, et viennent en famille le soir. Les hôtels,à proximité apportent un supplément de clientèle. Tout cela réalisé avec huit personnes actives autant que aimables.
Accueil de 12 hà 14 h et 19 hà 22 h , fermé samedi et dimanche enété, samedi soir en hiver et tout le mois d'août.
Parking en face.