Auberge d'Autrefois (L')

 

L'Auberge d'Autrefois
Laurent Thernisien


191 avenue de Versailles
75016 Paris

Tel 01 42 24 49 28

Actualisé Novembre 2003

 

Laurent organise des soiréesà thème comme les réveillons (exemples : réveillon Russe avec Tsiganes pour le jour de l'an orthodoxe, soirée Jazz, soirée Guinguette,)

Laurent est restaurateur de métier, professionnel et Chef de cuisine.
La grande salle carrée donne directement sur l'avenue, les murs clairs diffusent la lumière indirecte et douce, la diversité des tables nappées de blanc et les grandes serviettes, comme autrefois, participent au décor trèsélégant de ce restaurantà l'ambiance conviviale, gaie, intime et parisienne.
L'accueil de Laurent est sympathique, "patron" cuisinier de passion et de talent, quià 32 ans bénéficie d'une expérience très riche, en particulier : Chef cuisinier dans son propre restaurant dans le Centre de la France et, en Suisse,à l'Hôtel du Lacà Genève età l' Excelsiorà Crans Montana.
Il est aujourd'hui en salle, pour accueillir les clients, leur faire partager son enthousiasme, les guider dans leurs choix et leur proposer les suggestions de son chef de cuisine, Frédéric.
Lui-même et un acheteurà Rungis assument les achats; il fait bénéficier ses clients des fruits, légumes et volailles de petits producteurs.
Lieu idéal pour les repas d'affaires comme pour les invitations entre amis, un bar avec tabourets occupe la position centrale du restaurant, pour faciliter la rencontre et l'attente du rendez-vous.
Des plats joliment présentés dans un Menu de l'Aubergeà 28 Euros (entrée, plat et dessert) età 22 Euros (entrée + plat ou plat + dessert) et la Carte (30à 40 Euros), comprenant les suggestions du jour, comme le homard grillé beurre noisette (32 Euros), la pressée de foie gras de canard, aux figues sèches, la marinade de barà l'huile d'olive et citron vert, la belle sole meunière , l'escalopine de cabillaud rôti au zest d'agrume, jus courtà la sauge , la poëlée de gambas au basilic et pignons de pin, la terrine de queue de boeuf et pied de veau, le carré d'agneau en croûte d'olives, les cuisses de grenouilles, les 12 escargotsà l'ail et persil plat, l'assiette de légumes marinés au basilic, la côte de boeuf de Jean-Paul et Maurice, sauce béarnaise Le tournedos de canard parfumé au piment d'Espelette , les côtes d'agneau poëlées en infusion de thym frais, et aussi la poëlée de champignons, rognon de veau, oeufsà la coque, etc.
La carte des desserts est aussi parlante, la trilogie de crèmes brûlées, la tarte des Demoiselles Tatin, la nage de rhubarbe au jus de fraise sorbet au Thym , le classique Opéra chocolat-café tuile de chocolat craquant, etc.
La cave est bien garnie en "traditionnels", elle présente le vin du mois et les vins servis au verre et "à la ficelle ".
Les Champagnes Moët et Chandon ou Pommery servisà la coupe en apéritifs ouvrent bien le repas qui peut se terminer sur la Marie Brizard, le Cointreau, le Grand Marnier ou une eau de vie de fruits, un Cognac, un Armagnac tel celui de Marcel Trépout de 1975 apportés en chariot avec la caveà cigares.
Enété, le restaurant offre des tables en terrasse.
Parking public, pile en face.
Facileà trouver,à quelques centaines de mètres de la Porte de Saint-Cloud Situationà la fois proche de l'animation du Parc des Princes et dans un secteur très calme.